Sondage à propos des stages en culture : manifestez-vous!

Le milieu culturel semble s’appuyer régulièrement sur l’engagement de passionnés des arts pour réaliser leurs activités. Certaines organisations y voient une façon de pallier à leurs besoins en ressources humaines et à leurs budgets faméliques qui ne leur permettent pas toujours d’engager des employés permanents.

Comment optimiser cet échange de bons procédés pour satisfaire les deux parties et en faire une expérience réellement enrichissante?

Quelles perspectives d’emplois le milieu culturel a à offrir aux jeunes éduqué(e)s et compétent(e)s qui s’investissent au sein des organisations?

Afin d’améliorer les conditions et la pertinence des stages, les artistes et travailleurs culturels J.A Pedersen et Benjamin Bruneau ont conçu un sondage s’adressant à d’ex-stagiaires ou stagiaires actuels, afin de faire le lien avec les organisations culturelles.

Pour y participer, cliquez ICI

bon-travail

 

Perspectives d’emplois

Si votre intérêt envers une organisation relève des perspectives d’emplois, il peut être intéressant d’observer l’équilibre entre les personnes rémunérées et les stagiaires. L’organisation s’appuie-t-elle en majeure partie sur des stagiaires pour réaliser ses activités? Si tel est le cas et de façon récurrente chaque année, peut-être vaut-il mieux réviser ses attentes et le faire pour l’expérience ou choisir un autre milieu de stage.

Certaines personnes impliquées dans le milieu culturel vivent du ressentiment avec la fâcheuse impression d’avoir été des stagiaires en série et de voir leur perspective d’emploi stable se réduire à peau de chagrin. Le nombre d’offres non-rémunérées ou comprenant des conditions d’admissibilité à une subvention salariale peut effectivement sembler préoccupant.  L’idée ici n’est évidemment pas de lancer la première pierre aux organismes, mais d’adresser la situation. Le sous-financement ayant vraisemblablement des effets sur tous les acteurs de milieu culturel, il se répercute également dans la rétention de la compétence et des travailleurs culturels d’expérience.

Au Carrefour jeunesse-emploi, nos observations nous portent à croire que les travailleurs culturels font face à des défis de taille pour trouver leur place professionnellement,  de manière différente mais tout aussi évidente que les artistes.

 

Terrain d’apprentissage

Au Québec, le cadre légal prévoit que le stage non-rémunéré devrait se faire en lien avec un programme d’études ou pour l’intégration de personnes ayant un handicap. En pratique, il en est tout autrement. Au sein d’autres domaines d’activité, dont en coopération internationale, on propose des stages non-rémunérés. Même des entreprises prospères bénéficient des services de stagiaires non-rémunérés pour des tâches de toutes sortes, sans pour autant leur proposer de compensation, ne serait-ce que pour leur transport et leurs dépenses reliées au travail. Certains demandent de l’expérience, tout en faisant miroiter paradoxalement cette même contrepartie qu’est l’expérience valorisée sur le marché du travail.

Même dans le cadre légal, les stages non-rémunérés suscitent des questionnements. En 2014, il y a eu des soulèvements importants au sein de différents milieux  universitaires afin de réglementer les stages, pour qu’ils demeurent des occasions d’apprendre dans de bonnes conditions et éviter que les stagiaires se sentent comme de la main-d’œuvre bon marché enchaînée à la photocopieuse.

Sensibles à la cause des organismes culturels, les stagiaires offrent leur force de travail souvent stimulés par une grande soif d’apprendre. Gageons que l’encadrement dont ils disposent, le type de mandats qui leur sont confiés,  le partage de connaissance dont ils peuvent bénéficier et la reconnaissance de leur travail peuvent grandement influencer la qualité de l’expérience.

Sources :

Le ton monte contre les stages non rémunérés, Lee-Anne Goodman, La Presse Canadienne

La grogne contre les stages non rémunérés, Médium Large, Radio-Canada Première

Normes du travail

 

Geneviève Tessier- De L’Étoile, Conseillère en emploi, Arts et Culture

Publicités

A propos CJE Plateau

Conseils stratégiques en recherche d'emploi Conseils spécialisés en création d'entreprise Rencontres individuelles gratuites pour les 16-35 ans habitant notre territoire Services spécialisés pour les chômeurs dynamiques et les assistés-sociaux motivés
Cet article, publié dans Emploi Arts et Culture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Qu'avez-vous à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s